Portrait

La paroisse de Bévilard englobe les communes de Champoz et de Valbirse (villages de Bévilard, Malleray et Pontenet). En plus du temple, elle possède une cure à la rue des Côtes ainsi que "le Carillon" à la Grand-Rue. Elle compte à ce jour près de 1'500 paroissiens et paroissiennes.

Vous pouvez demander la location de la grande salle du Carillon en prenant contact avec le » secrétariat.

Si vous souhaitez devenir membre de l'Eglise réformée ou savoir ce que les Eglises font pour la société, vous trouverez davantage d'informations en cliquant sur ce » lien.
Bild wird geladen...

Histoire de la paroisse

En 1444, Marguerite de Péry, femme de Rodolphe Dürenmühle, donne à la ville de Bienne le droit de patronage de Bévilard. La collature passe ensuite au couvent de Bellelay, qui la cède au prince-évêque vers 1660. L'église actuelle a été reconstruite en 1715. Une restauration a été réalisée en 1976. Dès cette date, l'église est classée monument historique. Une première cure est construite en 1730. Elle est vendue en 1949. Une nouvelle cure avec locaux paroissiaux est inaugurée en 1950. En 1981, l'ancien hôtel de la "Tempérance" est transformé et devient le "Carillon".

Dès 1534, la paroisse de Bévilard est réunie à celle de Court. En 1571, cette dernière est rattachée à celle de Grandval. Sornetan devient alors une annexe de la paroisse de Bévilard. En 1746, la paroisse de Sornetan est détachée de celle de Bévilard. Le village de Champoz, qui faisait partie de la paroisse de Chalières, dissoute à ce moment, est alors rattachée à la paroisse de Bévilard ("L'Eglise aux 41 clochers").