Taizé - courte méditation

  • 18 novembre
    L'Évangile parle d'un jeune qui, cherchant en Dieu la volonté de son amour, s'interrogeait auprès du Christ. Jésus lui répondit : « Une seule chose te manque, vends ce que tu as, donne-le aux pauvres, puis viens et suis-moi. » Et ce jeune s'en alla tout triste. (5) Pourquoi ? Il n'a pas eu la liberté intérieure de se donner.
    5. Voir Marc 10, 17-22

Entraide et mission

Terre Nouvelle - Entraide et mission

La cible Terre Nouvelle a été atteinte en 2016. Merci à tous les donateurs.

Pour 2017, la cible est de 28'809.-. Elle sera soutenue par différents projets tout au long de l'année de par les activités Terre Nouvelle de la paroisse. Vous pouvez aussi verser directement un don sur un des comptes ci-dessous. Vous trouverez également des bulletins de versement dans le présentoir à la cure.

  • Paroisse réformée, Terre Nouvelle, 2735 Bévilard, IBAN CH47 0079 0042 3187 9855 3
  • Eglises réformées Berne-Jura-Soleure, Arr. du Jura, Comm. Terre Nouvelle, 2603 Péry, CCP 25-455-0

 

Terre nouvelle est le but visé par les trois organismes protestants qui sont actifs dans l’aide au développement : créer les conditions d’une terre nouvelle qui permette aux plus défavorisés de retrouver leur dignité en se prenant en charge en vue d’une vie meilleure. Ces trois organismes sont :


DM-échange et mission :
Les Églises ont toujours eu le souci de transmettre l’Évangile aux quatre coins de la terre. Pour cela elles ont créé des sociétés missionnaires. Mais en 1963, soucieuses d’une action plus ciblée et mieux coordonnée, les Églises protestantes de Suisse romande décident d’instituer un Département missionnaire dont le but est de favoriser la proclamation de l’Évangile de Jésus-Christ au monde entier afin que tous les humains en aient connaissance.

Mais il ne s’agit pas de devenir conquérants. DM-échange et mission est convaincu que "mission", "témoignage" et "diaconie" recouvrent un même mandat théologiquement cohérent, attribué à l’ensemble de l’Église pour l’ensemble des tâches. 

Il ne lui paraît pas possible de séparer mission et entraide, envoi de personnes et programmes, développement et préservation de la création, même si on peut distinguer des approches diverses. Cela se traduit par une diversité d'activités et d'accents, dans le temps et dans l’espace.

Logo dm
Lien sur le site de DM-échange et mission

 

L'EPER (entraide protestante suisse) a été fondée en 1946 par la Fédération des Eglises Protestantes de Suisse (FEPS)

Elle apporte une aide d'urgence et de survie, et combat les causes de la famine, des injustices et de la misère sociale. Au total, l'EPER s'engage dans plus de 250 projets en Suisse et à l'étranger. Dans 16 pays prioritaires, elle est présente avec ses propres bureaux de coordination. L'EPER n'envoie que rarement du personnel suisse à l'étranger. Elle collabore en premier lieu avec des organisations partenaires locales pour répondre au plus près des besoins réels des populations démunies.

Que deviennent les dons ?

  • Les dons sont versés aux projets choisis
  • Sans affectation particulière, ils sont versés dans les fonds libres
  • Pour 1 franc versé à l’EPER, la Chaîne du Bonheur peut verser jusqu’à 4 francs
  • Pour 1 franc versé à l’EPER, la Confédération peut verser 1 franc
  • L’EPER bénéficie du label Zewo

Les mandats de l'EPER

A l'étranger : développement et coopération, aide humanitaire, collaboration avec les Eglises
En Suisse : plaidoyer pour les personnes socialement défavorisées, intégration sociale

Logo eper
Lien sur le site de l'EPER


La fondation Pain pour le prochain
est l’organe des Églises protestantes de Suisse pour la coopération au développement, la politique de développement et la formation. La Fédération des Églises protestantes de Suisse (FEPS) lui a confié quatre mandats :

  • Formation et sensibilisation : Pain pour le prochain informe les Églises et le public sur les enjeux de politique de développement. La campagne œcuménique qui se déroule durant le temps de carême avant Pâques est un relais important dans cette mission de  sensibilisation.
  • Politique de développement : Pain pour le prochain permet aux femmes et aux hommes du Sud de se faire entendre en Suisse. PPP promeut des conditions cadres qui donnent aux personnes les plus défavorisées un accès aux ressources nécessaires à leur vie, ainsi qu’aux moyens de renforcer leurs droits.
  • Recherche de fonds : Pain pour le prochain récolte des fonds auprès des particuliers, des paroisses et des institutions en faveur de projets de développement durable, en renforçant la position de ses partenaires de coopération au développement en Afrique, en Asie et en Amérique latine.
  • Gestion de la qualité et consultation : Pain pour le prochain veille, par une expertise rigoureuse et un accompagnement approprié des projets, à une utilisation efficace des fonds.

Pain pour le prochain a contribué à créer les labels et initiatives de fair trade suivants : Max Havelaar, Claro, STEP, TerrEspoir et la Fondation Fair Wear.

Logo ppp
Lien sur le site de Pain pour le prochain